renaissance

La dépression nerveuse source de renaissance....

      « Dans "Les désarçonnés" j'évoque ceux qui tombent et se relèvent. Curieusement je défends ce dont j'ai si souvent fait les frais : la dépression nerveuse.

 C'est étrange d'intercéder pour ce dont on ne veut plus jamais revoir le visage.

 Si on veut changer de vie, si on veut changer de famille, si on veut changer de couple, si on veut changer de maison, si on veut changer de pays, il faut repasser

par la case départ. ».

Propos de Pascal Quignard  

 

À propos de la calligraphie transversale

dragon-iphone-2.jpg

 Ces pages sont une recherche croisée, transversale,  entre mes diffèrentes pratiques:

  la psychanalyse et l'art calligraphique, que j'ai appelée "Calligraphie transversale".

 sans aucune prétention d'être une calligraphe, dans le sens puriste du terme;

  Je pratique une calligraphie marquée par l'Orient, mais bizarement et totalement imprégnée de mon

 aventure  psychanalytique. J'ai trouvé dans cet art calligraphique, une expression possible de mon

 cheminement intérieur initialisé par la psychanalyse,

 conduisant à l'intensité de l'être dans le dépouillement.

 Je joue avec la trace des mots, des émotions, dans des idéogrammes au travers de l'encre et du papier.

 Je joue, même si je joue, l'angoisse n'est pas exclue...

 

Cette pratique calligraphique, la mienne,  n'est pas relaxante, elle est stimulante,

parfois anxiogène...parfois rassurante, quelquefois éblouissante .

Mais j'aime cette tension au bord du gouffre de la feuille blanche,

 douce, subtile, fragile,

 où je me perds, dans l'encre

 et m'oublie dans un souffle.

 

É  Égarez-vous sur les chemins de traverse....