inaccompli

Une histoire d'amour inaccompli

Dsc03700 6

門-men=porte=ouverture

 Encre, inaccomplie,

 fruit de nombreuses années de travail,

 d'échecs, de ratages,

 de papiers déchirés,

 de jours et de mois de frustrations,

 et d'égarements .

 

 Idée étrange au départ,

 ce voyage en Chine;

 embarquée, à mon insu,

 ce chemin des encres, et des signes, 

 m'emmènera au Japon,

 un long chemin de patience et de doutes .

 

 Cette calligraphie,

 avec ses imperfections,

 mon âme avec ses fêlures...

 mon amour pour le mystère des hommes,

 dans leurs périgrinations,

 inscrites dans leurs traces,

 sur les parois des cavernes,

 les écorces de tortue,

 les parchemins

 les kakejukis.

 

 Ma pensée, ma vie, mon désir,

 inscrits au fond de l'encre,

 se révèlent sur le papier.

 L'esthétique, n'est pas le but de l'oeuvre,

 l'oeuvre porte l'exigence morale de son créateur,

 avec ses fragilités .

 La calligraphie, une voie minimaliste

 pour tenter de dire les vacarmes du silence  ...

 une voie à travailler avec rigueur et exigence,

 dans l'ascèse et le partage.

 

« Une œuvre ne vit que par le regard de celui qui la regarde,

 sinon elle meurt ».Marc Rothko

 

 Le « calligraphe-créateur » désire son œuvre;

 l'œuvre suscite le désir de l'autre,

 qui la regarde;

 sans ce désir,

 l'oeuvre, se dévitalise, meurt.

 

 C'est une histoire d'amour.

 Nous prenons tous part à la création du monde .